Nos engagements en faveur de la Science ouverte

Augmentez la visibilité de votre travail et l'accessibilité de vos travaux !

Nous considérons la Science ouverte comme un atout et une force motrice qui accélère la circulation des informations entre les chercheurs et chercheuses afin d'augmenter l'efficacité de la science et multiplier les découvertes.

Springer Nature s'engage pour une transition durable vers la Science ouverte. Nous offrons aux scientifiques, aux institutions et à leurs organismes de financement différentes options de libre accès (open access - OA) pour les revues, les livres et le partage des données de recherche. Nous favorisons la découverte et le libre accès à la recherche grâce à nos partenariats et à notre collaboration étroite avec les différentes communautés dans les domaines de la science, de la technologie, de la médecine, des sciences humaines et sociales.

Depuis plus de 20 ans, et notamment à la suite du rôle pionnier de BMC en faveur du libre accès, l'ouverture et l'innovation sont au cœur de notre activité. Aujourd'hui, nous publions le portefeuille en libre accès le plus important au monde.

Qu'est-ce que le libre accès et la Science ouverte ?

Par libre accès (Open Access - OA) on entend la mise en ligne gratuite et immédiate des résultats de recherche, tels que les articles de revues ou des livres ainsi que le droit d'utiliser intégralement ces résultats dans l'environnement numérique. Le contenu OA est ouvert à tous, sans frais d'accès supplémentaires.

La Science ouverte va au-delà des publications et couvre tous les résultats de recherches, des données au code source et comprend même l'évaluation ouverte par les pairs. Le fait de rendre tous les résultats de recherche aussi ouverts et accessibles que possible permet de renforcer leur impact et de contribuer à la résolution de certains des plus grands défis mondiaux.

Comment puis-je publier mon travail en libre accès ?

En tant qu'auteur d'un article ou d'un livre scientifique, vous avez la possibilité de veiller à ce que votre recherche soit accessible et utilisable par le plus large public possible. Springer Nature favorise le libre accès or (voie dorée ou Gold OA) immédiat, qui est le modèle le plus ouvert et le moins restricitif : les auteurs peuvent choisir de publier leur article scientifique dans une revue entièrement OA, hybride ou transformante, ou encore sous forme de livre OA ou de chapitre OA.

Par ailleurs, lorsque des articles, des livres ou des chapitres sont publiés par abonnement, Springer Nature offre la possibilité aux auteurs d'archiver la version acceptée de leur manuscrit sur leur site web personnel, dans le dépôt de leur organisme de financement ou de leur institution, pour une diffusion publique après une période d'embargo (Green OA).

Quelle est la différence entre le Green OA et le Gold OA ?

Visitez notre page dédiée pour en savoir plus sur les différences entre le libre accès vert (Green OA) et le libre accès or (Gold OA).

La publication en libre accès offre de nombreux avantages

  • Augmentation du nombre de citations et meilleure visibilité: des études ont montré que les articles en libre accès sont consultés et cités plus souvent que les articles publiés derrière un paywall.
  • Meilleure accessibilité: le contenu est également accessible aux lecteurs qui n'ont pas accès au contenu par abonnement.
  • Accroissement des échanges interdisciplinaires: les revues en libre accès qui couvrent plusieurs disciplines aident les chercheurs à se connecter plus facilement et offrent une plus grande visibilité à leurs recherches.
  • Collaboration plus large: les publications et les données en libre accès permettent aux scientifiques de mener des recherches collaboratives à l'échelle mondiale.
  • Impact direct: grâce à des licences telles que CC BY, les scientifiques peuvent rapidement utiliser les résultats d'autres recherches.
  • Conformité avec les exigences relatives au libre accès: les revues et les livres en libre accès sont conformes aux principales politiques de financement au niveau international.

En savoir plus sur les avantages de la Science ouverte

Visibilité

La Science ouverte implique que la recherche peut être consultée, republiée, réutilisée et diffusée gratuitement. Des études ont montré que les contenus en libre accès attirent davantage l'attention que les contenus publiés de manière traditionnelle.

Augmentation des usages et du nombre de citations

De nombreuses recherches ont montré que les articles en libre accès sont consultés et cités plus souvent que ceux qui ne sont accessibles qu'aux abonnés.

Les articles en libre accès dans les revues hybrides bénéficient de plus de téléchargements, de citations et d'une plus grande visibilité que ceux publiés derrière un paywall. Notre livre blanc, intitulé "Assessing the open access effect for hybrid journals", examine l'impact du libre accès en démontrant la valeur ajoutée des revues hybrides pour les scientifiques, les organismes financeurs, les institutions et la société dans son ensemble.

Une étude menée par le Research Information Network sur les articles publiés dans Nature Communications a révélé que les articles en libre accès étaient consultés trois fois plus souvent que ceux qui étaient publiés de manière traditionnelle.

Le Wellcome Trust a constaté que les articles en libre accès qu'il a financés ont été téléchargés 89 % plus souvent que les contenus sous abonnement.

Engagement accru du public

La Science ouverte signifie que l'accès au contenu n'est pas limité à ceux qui disposent d'un abonnement à une revue. De nombreux groupes qui n'ont pas accès au contenu par abonnement - y compris les scientifiques des institutions ayant un accès ou des moyens limités, les scientifiques individuels non affiliés à une institution et le grand public - apprécient le contenu en libre accès.

Rendre les travaux de recherche librement accessibles dès leur publication peut avoir un impact étonnant, en particulier pour les recherches qui présentent un intérêt pour le grand-public. Ainsi, un article paru dans Scientific Reports sur l'impact biologique de l'accident nucléaire de Fukushima sur le papillon Pseudozizeeria maha a été consulté plus de 250 000 fois au cours du premier mois suivant sa publication.

Pour faciliter la compréhension, chaque article publié par une revue partenaire de Nature comprend un résumé des principales conclusions de l'article en anglais simple. Cette présentation courte et compréhensible permet aux chercheurs d'autres disciplines et au public intéressé de s'informer sur la recherche.

Résultats des patients

La participation des patients est désormais un concept bien accepté dans le domaine de la recherche, l'accent étant mis sur la manière dont nous pouvons améliorer nos méthodes et nos données probantes. Le libre accès permet aux personnes ne travaillant pas dans la recherche de bénéficier de nouvelles connaissances. La revue BMC Research Involvement and Engagement a récemment co-publié le Guidance for Reporting Involvement of Patients and Public (GRIPP2), qui est un guide pour aider les scientifiques et les patients à comprendre comment s'impliquer dans les articles scientifiques.

En 2017, BMC a lancé les "Registered Reports" dans BMC Medicine. BMC Medicine publie des articles originaux et des articles de synthèse dans tous les domaines de la recherche, de la médecine clinique et de la santé modiale. En pré-enregistrant le raisonnement et la méthodologie proposée d'une étude, la recherche est plus transparente et reproductible, et peut avoir un impact direct et positif sur les patients et les communautés.

Impact sur les politiques

Plus de 38 000 articles en libre accès de Springer Nature ont été cités dans des documents de politique mondiale par des instituts tels que les Nations unies, l'OMS, le FMI et la Banque mondiale.

Faire de nouvelles découvertes

La Science ouverte permet d'augmenter l'efficacité de la science.

Un impact direct

Grâce aux licences telles que CC BY, la Science ouverte permet aux chercheurs de s'appuyer sur d'autres recherches. Une étude des articles publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) entre le 8 juin 2004 et le 20 décembre 2004 a montré que le libre accès permet aux scientifiques de s'appuyer plus rapidement sur les recherches. Elle révèle également que les articles en libre accès sont cités plus rapidement et, en moyenne, plus fréquemment que les articles publiés de manière traditionnelle.

Une collaboration plus large

Les publications et les données en libre accès permettent aux scientifiques de mener des recherches collaboratives à l'échelle mondiale. Le projet du génome humain est souvent cité pour illustrer la capacité du libre accès à transformer les publications et les données "en une ressource beaucoup plus puissante pour la recherche, l'éducation et l'innovation" (OASPA). Ce projet international de recherche collaborative a été possible grâce à l'utilisation de données ouvertes, toutes les données de séquences ayant été mises en libre accès pour que d'autres scientifiques puissent les réutiliser.

Renforcement de l'interdisciplinarité

Les publications interdisciplinaires encouragent les échanges entre les disciplines et proposent souvent de nouvelles approches à des problèmes connus. Les revues en libre accès qui couvrent plusieurs disciplines, comme les revues de la série BMC et Scientific Reports, aident les scientifiques à se connecter et permettent une plus grande visibilité de leurs recherches. La Science ouverte implique également que les scientifiques peuvent découvrir des recherches et des données pertinentes au-delà de leur domaine principal grâce aux moteurs de recherche, aux référentiels, aux réseaux sociaux et à toute une série d'autres voies de communication.

Répondre aux exigences des organismes de financement

De nombreux organismes financeurs, institutions et gouvernements du monde entier exigent le libre accès.

Satisfaire aux exigences des politiques

Les financeurs de la recherche scientifique (organismes ou institutions de financement) exigent de plus en plus que leurs bénéficiaires mettent les publications liées à leurs recherches à la disposition du public, gratuitement et sans aucune restriction de réutilisation. Nos revues et livres en libre accès sont conformes aux principales politiques de financement internationales.

Partager et relier les données de recherche

Le fait de partager ouvertement vos données de recherche garantit une meilleure reproductibilité des résultats scientifiques, ce qui est essentiel pour l'intégrité du dossier scientifique. De plus, cela vous offre également des avantages supplémentaires.

Davantage de possibilités de collaboration

Le partage ouvert des données permet une plus grande collaboration entre les scientifiques et offre également de nouvelles possibilités pour la recherche, comme le montre le cas du projet studyforrest, dans lequel un seul ensemble de données a donné lieu à de multiples études par différents laboratoires et à 19 publications différentes à ce jour.

Augmentation du nombre de citations

Selon des études, les articles publiés dont les données sous-jacentes sont librement accessibles et directement reliées aux articles ont un taux de citation plus élevé que ceux qui ne sont pas publiés en libre accès.

En savoir plus sur les avantages que présentent l'ouverture et le partage des données.